dimanche, juin 24, 2018
Hopla-cirk.be

Exit le copié/collé

Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir nous différencier des uns et des autres, la fashionista la première.

Mais dans cette société où les produits sont confectionnés à la chaîne, difficile à sortir de ce système sans parler des diktats de la mode qui nous sont imposés à travers les panneaux publicitaires et images retouchées.

Une mode adaptée

Une norme, un standard, le hic dans toute cette histoire, c'est qu'on n'est pas fait comme le voisin ou la voisine. Les produits à la chaîne, c'est bien, mais si on n'a pas l'occasion d'essayer avant d'acheter (notamment sur le net), le risque d'être déçu est quasi certain. Non seulement ça engage des frais, mais en plus une perte de temps pour retourner cette petite robe super sympa qu'on pensait mettre à la communion de la petite cousine.

Heureusement, de nombreuses enseignes ont bien vu où le bas blessait et ont créé leur marque de prêt-à-porter « ajustable », en taille et en largeur dans la plupart des cas. Un bienfait nécessaire pour nos garde-robes, sortir de chez soit avec une tenue adaptée à notre morphologie, pour bouger et vivre sans se sentir comme un travestit ça aide au bien-être.

Pareil pour nos petits pieds, par exemple avec les chaussures ajustables de chez Karl & Max qui proposent de jolis souliers aux semelles amovibles (développées avec des podologues), ainsi qu'un choix de 8 tailles par pointures, de quoi chouchouter vos petons et éviter les cloques.

Point noir

Et oui, il y en a un, malheureusement son coût n'est pas forcément adapté à toutes les bourses. Ça peut faire grincer des dents chez certaines enseignes où le fait d'être ronde et de vouloir s'habiller convenablement nous offre une crise de panique quand on fait le total du panier. Cela dit des sites et de nouvelles applications on vu le jour et permettent de vendre ou acheter sans vous ruiner.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response